Comprendre et combattre le stress et l’anxiété

 Recevez 4 vidéos gratuites pour vous initier à la méditationVotre prénom:Votre Email:  votre vie privée est respectée et votre email protégé

Les conflits intérieurs sont dus à différentes causes propres à chacun d’entre nous.

Les engagements et responsabilités auxquels nous faisons face réveillent en nous des tensions qui peuvent parfois devenir très désagréables.

Cela peut facilement entraîner des situations de stress et d’anxiété.

Prenons l’exemple d’un élève en classe préparatoire qui doit avoir de bonnes notes dans différentes matières car son avenir en dépend. Il y a de fortes chances que l’élève ressente quotidiennement la peur de l’échec.

Autre exemple ; les personnes qui continuent de travailler dans un domaine qui ne les passionnent pas. Ils se lèvent tous les matins avec de l’amertume en se demandant pourquoi ils continuent d’exercer leur métier.

Ces situations sont des cas spécifiques parmi tant d’autres.

Afin de réduire nos tensions intérieures, il existe des techniques simples et efficaces permettant de mieux gérer notre stress et d’apaiser notre âme. Celles-ci se divisent en deux catégories, il est intéressant de pouvoir les dissocier pour mieux les traiter.
À quels types de tensions intérieures sommes-nous confrontés ?

Il existe deux sortes de conflits intérieurs, ceux de type ressort et ceux qui sont paralysants.

Dans le premier cas, les tensions sont comparées à des ressorts parce qu’elles agissent comme un levier. Elles permettent de prendre conscience de la situation d’inconfort dans laquelle l’individu se trouve. Il va alors ressentir le besoin et le désir d’apporter des changements qui vont l’aider à aller de l’avant. En faisant appel à ses qualités, il a le sentiment de pouvoir faire mieux et de s’épanouir.

Quant au type de tensions paralysantes, celles-ci se rapportent à l’indécision de la personne. Elle a envie de changement mais n’a pas assez de motivation pour passer à l’action et changer ce qu’elle voudrait. L’individu souhaite alors conserver les avantages et les conforts de sa situation actuelle, même si cela ne le rend pas heureux. Ce genre de mal-être doit être identifié à temps, car il est nécessaire de prendre du recul pour trouver les bonnes solutions pour surpasser ce manque de motivation.
Les méthodes à appliquer seul

Chaque individu a sa propre personnalité, et chaque personne peut résoudre ses conflits intérieurs par elle-même en trouvant les bonnes clés correspondant à son profil.

Le contrôle de la respiration est la méthode la plus utilisée car elle est à la portée de tous.

Elle consiste à inspirer en remplissant les poumons d’air au maximum. Il faut ensuite faire une apnée de quelques secondes avant d’expirer calmement. Cette technique permet de contrôler les pulsions du cœur et de détendre les muscles. En se concentrant sur cette action, l’individu empêche son cerveau de penser à autre chose.

La phytothérapie, médecine basée sur les plantes, est également une méthode dont l’efficacité a été démontrée. Beaucoup d’actifs naturels ont des vertus apaisantes telles que le ginseng, la rhodiole, la valériane, la griffonia ou encore l’aubépine. Cette méthode a l’avantage de très bien fonctionner si l’on utilise les plantes correctement, c’est-à-dire en s’informant auprès des personnes compétentes dans le domaine.

Il est aussi possible de procéder à la méditation, à raison de trois séances de cinq minutes par semaine. Cette technique peut se faire partout et à tout moment puisque l’objectif est de porter son attention sur l’extérieur. Il peut s’agir, par exemple, d’observer la flamme d’une bougie ou d’écouter une musique. De cette manière, les muscles se détendent et les tensions intérieures s’apaisent. La sensation de bien-être procure du bonheur, garantissant alors une bonne santé.

Se faire aider par des spécialistes

Des recherches, dirigées par le Dr Stanley Krippner, ont démontrées que quelques minutes d’hypnose permettent de réduire le stress, et ses effets néfastes, de 63%. Cette pratique totalement naturelle permet souvent de résoudre des problèmes que les médicaments ont du mal à soigner tel que l’addiction à l’alcool ou au tabac. Cet outil est malheureusement encore trop méconnu du grand public, ils n’ont pas conscience de sa puissance qui peut faire des merveilles en un temps record. Parfois, une séance suffit à constater des résultats stupéfiants.

La sophrologie est aussi une méthode utile pour retrouver la confiance en soi et pour trouver les véritables causes de nos peurs. Grâce à cette méthode, liant méditation et relaxation, il est plus facile d’aller de l’avant et d’amorcer les changements nécessaires que l’on veut voir dans sa vie. Cet outil est plus tourné vers l’épanouissement personnel puisqu’il vous aide à développer vos propres ressources, à améliorer la relation que vous avez avec vous et les autres, et à définir plus précisément votre recherche d’intériorité.

Article invité écrit par Benoit Grandais du blog arreter-de-se-ronger-les-ongles.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *